Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

reiki.arc.en.ciel.overblog.com

INITIATION REIKI ARC-EN-CIEL, REIKI USUI. STAGES AVEC CHRISTA BEULAY

Publié le par Christa Beulay
Malas utilisés pour réciter des mantras liés au Reiki Arc-en-Ciel (RainbowReiki®)

All diese wunderschönen Malas von Malameister Thomas Müller haben mich zurück nach Frankreich begleitet...

tous ces malas magnifiques, fabirqués par le maître mala Thomas Müller, m'ont accompagné sur mon chemin de retour vers la France..

Qu'est-ce qu'un mala?

Le mala est le chapelet ou rosaire des indiens et des bouddhistes avec 108 perles. Il sert à compter des mantras. Pour ceci, on commence en ayant la première perle, la « perle du guru » ou « la perle du Mont Meru » (le Mont Meru, montagne mythique et sacrée, serait le sommet de l’Univers) posée sur la deuxième phalange de notre majeur et on pose le pouce au-dessus. Le Meru est la perle en bout du mala. Il est différent des autres, parfois plus gros. Le Meru permet de guider et de constater que le tour du mala (les 108 répétitions) est achevé. Le Meru ne fait pas partie des 108 perles. Par la suite, on avance de perle en perle avec le pouce, en glissant le mala perpendiculairement sur le majeur, jusqu'à nouveau atteindre la perle Meru. Chaque perle représente une répétition du mantra. Si on souhaite de continuer la récitation après les 108 répétition, on fait demi-tour sur le Meru et on compte dans l'autre sens. On ne dépasse jamais le Meru!

Un mala doit être vu comme un objet sacré, un objet vraiment personnel; il est déconseillé de le prêter à quiconque sans raison valable.

Pourquoi 108 répétitions d'un mantra ?

Il existe différentes explications:

  • Ces 108 grains du chapelet Bouddhiste proviendraient de la somme des 12 mois, des 24 arrangements dans lesquels le calendrier solaire a été divisé, et les 72 divisions de l'année chinoise en périodes de 5 jours: 12 + 24 + 72 = 108.

  • Selon une autre tradition ancienne en Orient, l'importance du chiffre 108 dériverait de 10800 qui multiplie le nombre de moments dans l'année et le nombre de versets dans le Rig-Veda

  • Dans les Upanishads il est dit qu’une personne respire 21′600 fois par jour. Ce nombre est divisé en deux parties, le jour et la nuit. Ainsi, pendant le jour, on respire 10′800 fois et la nuit 10′800 fois aussi.

  • Il est dit que chaque fois que l’on chante un mantra, ses fruits sont multipliés par 100. Ainsi, répéter le mantra 108 fois est en réalité égal à 10′800 fois…

  • 100 et 8 perles
    On dit aussi qu’en répétant 100 fois le mantras, le compte y est. Le reste permettrait de couvrir les erreurs et les omissions. Il est dit aussi que ces 8 dernières répétitions sont offertes à Dieu ou au Maître (Guru).

  • En Inde, les Anciens étaient très mathématiciens. Ainsi, 108 pourrait être le fruit d’ opérations mathématiques : 9 fois 12 = 108
    ou encore
    1 (1 puissance 1) = 1
    2 x 2 (2 puissance 2) = 4
    3 x 3 x 3 (3 puissance 3) = 27
    1 x 4 x 27 = 108

  • Cette opération pouvait avoir une signification numérologique particulière. 108 est un nombre Harshad, c’est-à-dire un nombre entier divisible par la somme de ses chiffres. Harshad veut dire « grande joie » en Sanskrit.

  • La répétition de Mantra, idéalement, devrait se pratiquer mentalement à chaque respiration, Mais il n’est pratiquement pas possible de chanter le nom de Dieu durant chaque respiration. C’est pourquoi il faudrait le chanter au moins 108 fois.

Si un mala sert à compter les mantras … l’essentiel demeure dans la sincérité de celui qui prie, sa dévotion, son implication émotionnelle et sa qualité d’attention, cela va de soi …

On peut compter 108 fois, 3x108, 6x108, 9x108, etc. Le plus de tour qu'on fait, le plus bénéfique est la récitation. C’est un processus magnifique de guérison. On conseille de réciter un même mantra pendant 40 jours, sans en loupé une journée, autrement, il faut recommencer de nouveau.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog